Enseignants, vous recherchez des informations scientifiques précises dans le cadre d'un projet scolaire ou vous souhaitez entrer en contact avec un chercheur ?

Lycéens, vous recherchez un spécialiste pour répondre à quelques questions pour vos Travaux Personnels Encadrés ? Posez vos questions ici aux chercheurs du Muséum… Remarque importante : ce forum n'est pas le lieu pour faire une demande de stage (3ème ou autre niveau), vous trouverez les informations relatives aux demandes de stage en suivant ce lien.

TPE - Les vertèbres cervicales chez les mammifère

Répondre
MaxPace
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 14 déc. 2017 18:50

TPE - Les vertèbres cervicales chez les mammifère

Message par MaxPace » dim. 17 déc. 2017 14:36

Bonjour,
Deux de mes camarades et moi même préparons un TPE, épreuve du bac, notamment sur la girafe et sur les sept vertèbres cervicales des mammifères. Dans ce cadre nous souhaiterons vous poser quelque questions:
- Retrouve-t-on une ressemblance dans le constitution de la colonne vertébrale dans d'autres groupe d’espèce ?
- Savons-nous quel est le premier mammifère a avoir eu sept vertèbres ?
- Les girafe ont-elle d'autres particularité ( autre que leurs vertèbres cervicales ) dans leur squelette ?
Merci d’avance de votre réponse.
Maxime, Pierre et Arthur.

Modérateur_1
Messages : 23
Enregistré le : mer. 13 sept. 2017 16:41

Re: TPE - Les vertèbres cervicales chez les mammifère

Message par Modérateur_1 » dim. 17 déc. 2017 16:38

Bonjour à vous, 
Chez tous les autres mammifères vous trouverez en effet 7 vertèbres cervicales (comme l’homme et la girafe) néanmoins il existe des exceptions. En effet certains paresseux en possèdent de 8 à 10 selon les espèces (comme par exemple Bradypus tridactylus). La différence s’explique au cours du développement embryonnaire de l’animal : chez les mammifères, le développement de la cage thoracique se fait avant celui des vertèbres cervicales. Mais chez le paresseux, c’est l’inverse, les vertèbres cervicales se développent en premier. Les vertèbres cervicales deux les plus basses auraient normalement dû être des vertèbres thoraciques portant des côtes (https://www.rtbf.be/info/societe/detail_vertebres-en-trop-chez-les-mammiferes-le-paresseux-fait-desordre?id=4804733). D’autre part, il existe quelques espèces possédant non pas 7 vertèbres mais 6 : le lamentin et (encore une fois) un autre paresseux (Choloepus didactylus). Il faut savoir que cette règle des 7 est spécifique aux mammifères. Dans d’autres groupes du monde animal, on trouve bien plus de diversité : chez les oiseaux, le cygne peut avoir jusqu’à 25 vertèbres cervicales tandis que le perroquet en a 11. Le record est actuellement détenu par les espèces du genre élasmosaurus, des reptiles marins ayant vécu au crétacé et possédant jusqu’à 76 vertèbres cervicales (https://fr.wikipedia.org/wiki/Elasmosaurus).
Pour ce qui est du reste du squelette axial (les vertèbres), chez les mammifères, le nombre total de vertèbres n'est pas identique d'un animal à l'autre, étant donné l'extrême variabilité de la longueur de la queue, et donc du nombre de vertèbres que l’on appelle caudales (chez l’homme 3 soudées qui forment le coccyx tandis que le pangolin possède une queue de 50 vertèbres caudales). De plus, suivant les animaux, les vertèbres lombaires varient de 5 à 7, les thoraciques de 12 à 14.
La plupart des espèces fossiles n’étant le plus souvent représenté que par des dents ou quelques fragments du squelette, il est difficile de dire avec certitude si les premiers mammifères avaient tous 7 vertèbres cervicales. Néanmoins, la plupart des squelettes en bon état et quasiment complet vont dans ce sens. La plupart des chercheurs pensent donc que ce caractère « 7 vertèbres cervicales » serait une caractéristique de tous les mammifères (sauf changement secondaire, comme on le voit chez les paresseux ou le lamentin par exemple).
Si vous voulez plus de renseignement, je vous propose cet article (en anglais) qui traite de l’évolution de squelette axial chez les mammifères : http://www.cdb.riken.jp/emo/pub/pdf/Narita_050119.pdf
 
Une autre particularité anatomique des girafes que l’on retrouve chez toutes les espèces appartenant au groupe des giraffidés (actuellement il ne reste plus que les girafes et les okapis) sont les ossicône : des appendices osseux que l’on voit en haut du crâne.
 
En espérant avoir répondu à vos questions,
Cordialement,
Margot 

MaxPace
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 14 déc. 2017 18:50

Re: TPE - Les vertèbres cervicales chez les mammifère

Message par MaxPace » mar. 19 déc. 2017 15:54

Merci beaucoup de votre réponse très rapide, cela nous aidera énormément dans notre TPE.
Nous souhaiterions, si cela ne vous dérange pas, avoir des renseignements sur votre profession exacte afin de justifier vos informations auprès des professeurs qui exigent de nous que l'on cite nos sources.
En vous remerciant encore de votre réponse si rapide.

Modérateur_1
Messages : 23
Enregistré le : mer. 13 sept. 2017 16:41

Re: TPE - Les vertèbres cervicales chez les mammifère

Message par Modérateur_1 » ven. 22 déc. 2017 15:16

Bonjour, 
Il vous est possible de citer Yuichi Narita and Shigeru Kuratani, les deux auteurs de l'article que je vous ai transmis et qui reprennent toutes les informations que je vous ai donné. 
Pas la peine de me citer dans la mesure où ce ne sont pas mes découvertes mais que je rapporte uniquement les faits déjà décrit par d'autres chercheurs (c'est donc eux qu'il faut mettre en avant dans votre présentation). 
Cordialement, 
Margot 

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité